Le secret pour faire pousser du bambou à partir d’une simple tige

Le secret pour faire pousser du bambou à partir d'une simple tige

Vous rêvez d’avoir de majestueux bambous dans votre jardin mais vous n’avez que quelques tiges à disposition ? Pas de panique, il est tout à fait possible de faire pousser de nouveaux plants de bambous à partir de simples morceaux de chaumes ! Mais attention, la méthode diffère selon que vous ayez affaire à des bambous tropicaux ou des bambous de climat tempéré. Suivez le guide pour réussir à coup sûr vos boutures de bambou.

Bambous tropicaux vs bambous tempérés : des techniques de bouturage différentes

Contrairement à une idée reçue, tous les bambous ne se bouturent pas de la même façon. Chez les bambous tropicaux comme les Dendrocalamus, Bambusa ou Gigantochloa, il est possible de faire pousser un nouveau plant simplement à partir d’un morceau de chaume, voire juste d’un noeud avec une branche. Le secret ? Leurs bourgeons proéminents situés au niveau des noeuds, certaines espèces développant même des racines aériennes à ce niveau.

À l’inverse, bouturer une tige d’un bambou adapté aux climats tempérés (Phyllostachys, Fargesia, etc.) sans rhizome ni racine est voué à l’échec. Elle finirait immanquablement par se dessécher en quelques jours. Pour multiplier ces bambous rustiques, il faut impérativement prélever un morceau de rhizome souterrain avec des bourgeons.

Réussir ses boutures de bambous tropicaux à partir de tiges

La période idéale pour prélever vos boutures sur les bambous tropicaux se situe juste avant et au début de la saison des pluies. C’est à ce moment que les taux d’hormones de croissance et de sucres sont au plus haut dans la plante. Sélectionnez des tiges d’au moins 3 cm de diamètre et coupez des segments d’environ 1 mètre contenant 2 à 3 noeuds.

Plantez ensuite vos boutures en position verticale, avec au moins un noeud enterré, dans un substrat très humide et bien drainé. Avec de la chaleur et une humidité constante, vos boutures devraient commencer à développer de nouvelles pousses et racines en quelques semaines. Vous pourrez alors les acclimater progressivement à des conditions plus sèches.

Diviser les rhizomes : la clé pour multiplier les bambous tempérés

Pour les bambous de jardin classiques, le bouturage passe obligatoirement par les rhizomes souterrains. Fin hiver ou début printemps, avant le démarrage de la végétation, déterrez délicatement les rhizomes à la périphérie de la touffe. Repérez les rhizomes âgés de 2 à 4 ans, reconnaissables à leur couleur plus foncée.

Prélevez des segments de 20-30 cm portant plusieurs bourgeons bien développés. Replantez-les horizontalement sous 10-15 cm de substrat drainant, bourgeons vers le haut. Maintenez le substrat frais mais non détrempé. Après quelques semaines, de nouvelles tiges commenceront à émerger. Vous pourrez alors les sevrer progressivement et repiquer les jeunes plants en pot ou en pleine terre une fois bien développés.

Et le bambou de la chance alors ?

Très prisé comme plante d’intérieur, le fameux “bambou de la chance” ou “lucky bamboo” n’est en réalité pas du tout un bambou ! Il s’agit d’un Dracaena, une plante proche des lys. Contrairement aux vrais bambous, il peut se cultiver uniquement dans l’eau pendant de longues périodes.

Pour le multiplier, prélevez des segments de tige contenant au moins un nœud et placez-les dans un récipient d’eau non calcaire, à la lumière mais sans soleil direct. Des nouvelles feuilles se développeront depuis le noeud, puis des racines apparaîtront. Vous pourrez alors, au choix, repiquer votre bouture en pot ou la laisser s’épanouir indéfiniment dans l’eau !

Vous l’aurez compris, bouturer du bambou à partir de tiges est tout à fait possible mais la technique varie grandement selon l’espèce. En suivant ces quelques conseils, vous devriez pouvoir multiplier à l’infini vos bambous préférés et créer facilement de nouvelles haies ou jolis massifs. Alors à vos boutures et bon jardinage !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *